Show Navigation

Blogue

Au-delà de l’évaluation et de la communication des résultats : agir en présence d’iniquités  dans les provinces maritimes

Écrit parTeri EmrichTeri Emrich | - le 29 novembre 2018
Teri Emrich

Teri Emrich, BSc, MPH, PhD

Knowledge Translation Specialist

Teri is a Registered Dietitian with experience working in population health at both the federal and provincial level. She has professional experiences in monitoring and evaluating public health programs and frameworks, public health practice capacity building, and public health policy research. Teri also develops and teaches undergraduate nutrition courses. Teri earned her BSc in Human Nutrition at StFX, and her MPH in Community Nutrition and PhD in Nutritional Sciences from the University of Toronto. She has completed CIHR fellowships in Public Health Policy and Population Intervention for Chronic Disease Prevention.

temrich@stfx.ca

Depuis la publication de son cadre d’action sur les rôles de la santé publique dans l’amélioration de l’équité en santé [1], le CCNDS a constaté que des organismes de santé publique ont assumé de bien des façons leur rôle d’évaluer et de faire rapport sur la présence et l’incidence des iniquités de santé.

L’Agence de la santé publique du Canada et le Réseau pancanadien de santé publique ont publié le rapport Les principales inégalités en santé au Canada : un portrait national en 2018. Ils ont lancé la même année l’Outil de données sur les inégalités en santé qui permet d’explorer divers indicateurs d’équité en fonction de divers facteurs de stratification, comme l’origine raciale, l’indice de défavorisation et l’identité autochtone. De même, la Colombie-Britannique et le Québec ont respectivement fait paraître un rapport sur l’équité en santé et un atlas.

En outre, des organismes locaux évaluent l’existence et l’incidence des iniquités de santé dans leur collectivité respective et en communiquent les résultats. Pensons par exemple au rapport produit par Santé publique Toronto et intitulé The unequal city 2015: Income and health inequities in Toronto.

Exemples d’application des données sur les populations à la démarche pour l’équité en santé

Qu’arrive-t-il après la diffusion des résultats et la parution du rapport? Comment les organismes de santé publique en utilisent-ils l’information pour soutenir et mobiliser les moyens d’action afin d’améliorer l’équité en santé? J’ai demandé à des organismes de santé publique qui ont fait paraître des rapports sur les iniquités de santé au cours des dernières années dans les provinces maritimes quel usage ils avaient fait des données de leurs rapports.

Les exemples ci-dessous montrent comment ces organismes ont appliqué les données aux trois autres rôles de la santé publique pour améliorer l’équité en santé.

Rôle de la santé publique : modifier et orienter les interventions

  • À l’Île-du-Prince-Édouard, le Children’s Report 2017 fait état de la relation entre les déterminants sociaux de la santé, l’équité en santé, les comportements liés à la santé et l’état de santé des enfants de la province [2]. Parmi les recommandations, on insiste sur l’urgence de mettre en place des interventions à l’échelle de la population qui sont durables et qui ciblent les causes profondes pour atténuer les iniquités.

    Depuis la parution de son rapport, le Bureau du médecin-hygiéniste en chef de l’île a participé à un comité interministériel sur le mieux-être de l’enfant qui est chargé d’exécuter quelques-unes des recommandations formulées dans le rapport.

Rôle de la santé publique : établir des partenariats avec d’autres secteurs

  • En 2014, les Services de la santé publique et l’ancienne Régie régionale de la santé Capital ont fait paraître un rapport en deux parties sur l’état de santé des populations. On y explorait les écarts observés relativement aux déterminants sociaux de la santé et à l’état de santé dans les collectivités de la région couverte par la Régie régionale [3,4]. Santé Capital a également appliqué le cadre d’intervention en matière d’équité en s’appuyant sur les données des deux parties du rapport en partenariat avec la Halifax Food Policy Alliance et produit la même année un autre rapport : Food counts: Halifax food assessment.
  • Le rapport intitulé Les iniquités en matière de santé au Nouveau-Brunswick faisait état des iniquités de santé dans la province en fonction du revenu, du niveau de scolarité et du genre en 2016 [5]. Le Bureau de médecin-hygiéniste en chef se sert maintenant des données du rapport pour orienter les activités de ses partenaires. Il utilise par exemple les données sur le tabagisme et l’insécurité alimentaire pour indiquer la voie à suivre à la Coalition antitabac du Nouveau-Brunswick.

Rôle de la santé publique : participer à l’élaboration des politiques

  • Dans ses propres activités, le Bureau du médecin-hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard se sert des données du Children’s Report 2017 mentionné précédemment — de même que de celles du rapport de 2016 La santé pour tous les insulaires, qui tournaient principalement autour de l’équité [6], pour orienter les démarches du Comité pour la promotion de la santé du ministère de la Santé et du Mieux-être. Le Comité s’occupe d’élaborer des politiques publiques favorables à la santé et d’engagement communautaire. Il s’appuie sur les rapports pour déterminer les politiques à mettre de l’avant.
  • Parmi ses autres activités, le Bureau du médecin-hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard donne souvent des présentations sur les deux rapports à la classe politique et aux fonctionnaires provinciaux afin de les inciter à mettre en place des mesures fondées sur les constatations des rapports.
  • Au Nouveau-Brunswick, le personnel du Bureau du médecin-hygiéniste en chef fait état des constatations du rapport Les iniquités en matière de santé au Nouveau-Brunswick dans ses notes d’information sur des dossiers comme le tabagisme.

Les exemples mentionnés ci-dessus ne donnent qu’un aperçu des mesures prises par certains organismes de santé publique à la lumière des données sur l’existence et l’incidence des iniquités de santé. Au cours des prochains mois, nous présenterons d’autres exemples de l’utilisation que font d’autres organismes de leurs résultats d’évaluation des iniquités de santé dans leur région respective.

Le CCNDS remercie les personnes suivantes d’avoir fourni des exemples concrets pour le présent blogue : 

  • Maurice Collette, du Bureau du médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick
  • Dre Heather Morrison et Dr David Sabapathy, du Bureau du médecin-hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard
  • Dre Gaynor Watson-Creed, médecin-hygiéniste en chef adjointe de la Nouvelle-Écosse (ancien médecin-hygiéniste de la Régie régionale de la santé Capital) 

 

Photo : Des

Références bibliographiques

[1.] Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé. (2013). Le rôle de la santé publique dans l’amélioration de l’équité en santé : Parlons-en. [Internet]. Antigonish (N.-É.) : CCNDS, Université St. Francis Xavier (CA) [cité le 25 octobre 2018]. Accessible à http://nccdh.ca/fr/resources/entry/lets-talk-public-health-roles

[2.] Bureau du médecin hygiéniste en chef. (2017). Children’s Report 2017 [Internet]. Charlottetown (Î.-P.-É.) : Document Publishing Centre [cité le 25 octobre 2018]. Accessible à https://www.princeedwardisland.ca/sites/default/files/publications/pei_childrens_report_web_2017_2.pdf (en anglais)

[3.] D’Angelo-Scott, H. (Mai 2014). An Overview of the Health of Our Population Capital Health, 2013 Part 1 [Internet]. Halifax (N.-É.) : Régie régionale de la santé Capital. Accessible à www.cdha.nshealth.ca/system/files/sites/.../population-health-status-report-part-i.pdf (en anglais)

[4.] D’Angelo-Scott, H. (Mai 2014) An Overview of the Health of Our Population Capital Health, 2013 Part 2 [Internet]. Halifax (N.-É.) : Régie régionale de la santé Capital. Accessible à https://www.cdha.nshealth.ca/system/files/.../population-health-status-report-part-2.pdf (en anglais)

[5.] Wang, H, T. Emrich, et M. Collette. (Février 2016). Les iniquités en matière de santé au Nouveau-Brunswick [Internet]. Fredericton (N.-É.) : Bureau du médecin-hygiéniste en chef, ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick [cité le 30 octobre 2018]. Accessible à http://leg-horizon.gnb.ca/e-repository/monographs/31000000049171/31000000049171.pdf

[6.] Bureau du médecin-hygiéniste en chef. (2016). La santé pour tous les insulaires [Internet]. Charlottetown (Î.-P.-É.): Document Publishing Centre [cité le 30 octobre 2018]. Accessible à http://www.gov.pe.ca/photos/original/cpho_RptSum16FR.pdf (version intégrale en anglais : http://www.gov.pe.ca/photos/original/cpho_report2016.pdf)

Balises

Évaluation et rapports , Modification et orientation des interventions, Établir des partenariats, Analyse des politiques

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

* indicates required
Je souhaite recevoir des mises à jour par e-mail sur: