Show Navigation

Blogue

Progresser au beau milieu de la réforme en santé publique

- 30 juillet 2019

Clay Banks

Contributrices :

  • Charlotte Riordon, B.A., B. Sc. inf., IA, vient d’obtenir son diplôme de la Rankin School of Nursing de l’Université St. Francis Xavier.
  • Sionnach Lukeman, M. Sc. inf., IA, est doctorante en Nursing à l’Université de Victoria. Elle est également professeure adjointe à la Rankin School of Nursing de l’Université St. Francis Xavier. Avant d’enseigner, elle était chef d’équipe du développement sain et spécialiste de la matière dans un bureau de santé publique.
  • Christine Johnson, M. Sc. (nutrition humaine appliquée), PDt, est agente de l’équité en santé au sein du service de la santé publique, des sciences et de la performance du système, à la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse. Elle est également professeure associée au Department of Human Nutrition de l’Université St. Francis Xavier.

Dans le présent billet de blogue, l’auteure Charlotte Riordon, récemment diplômée de la Rankin School of Nursing de l’Université St. Francis Xavier, fait état de ses constatations de recherche sur la réforme du système de santé publique au Canada et du contexte ayant motivé son projet.

 

Au cours de la dernière décennie, le système de santé a fait l’objet d’une réforme en profondeur d’un bout à l’autre du Canada. Cette vague de changement a mené à la fusion des régies et des offices de la santé dans plusieurs provinces et territoires, y compris les Territoires du Nord-Ouest, l’Alberta, le Québec, la Nouvelle-Écosse et la Saskatchewan[1].

En Nouvelle-Écosse, par exemple, l’amalgamation de neuf régies de la santé en 2015, puis la restructuration du ministère de la Santé et du Mieux-être en 2016 ont impliqué des changements de responsabilités et des mises à pied. Le bureau du médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick a fait l’objet d’une restructuration complète en 2017. La Direction de la pratique en santé publique et de la santé de la population fait maintenant ainsi partie du ministère du Développement social. Un dernier exemple des changements structurels en cours en santé publique est le projet de réorganiser les 35 bureaux de santé publique en 10 agences régionales en Ontario.

Faire la lumière à l’aide d’une revue rapide

Charlotte Riordon

Charlotte Riordon, B.A., B. Sc. inf., IA,  l’auteure du présent billet de blogue

J’ai effectué une revue rapide afin d’évaluer l’incidence de la restructuration des systèmes de santé publique sur les résultats de santé des populations du Canada. Mon équipe, dont Sionnach Lukeman et Christine Johnson faisaient partie, et moi-même avons mené une recherche dans la littérature canadienne publiée en anglais entre 2010 et 2018, à l’aide de mots-clés, par exemple : « public health system », « public health reform » et « population health outcomes ». Nous nous sommes ensuite intéressées aux données probantes dans le reste du monde.

Conclusions de la revue rapide

Nous avons d’abord noté la faible quantité d’études menées au Canada sur les effets de la réforme du système de santé publique pour la santé des populations. Nous avons ensuite constaté qu’il y avait tout aussi peu d’études menées sur le sujet ailleurs dans le monde, et que la plupart provenaient surtout des États-Unis.

Trois grandes constatations se sont dégagées des données que nous avons été en mesure de recueillir :

  • Une hausse du budget de la santé publique contribue à l’amélioration des résultats de santé[2],[3],[4],[5].
  • Une organisation plus sensée du système de santé publique (p. ex., augmentation du personnel, optimisation de l’infrastructure) entraîne de meilleurs résultats de santé[2],[6],[7].
  • Une réforme du système de santé publique a généralement pour effet de nuire à l’équité[8],[5].

Même si elles reposent en grande partie sur des données d’autres pays, ces constatations revêtent de l’importance. Elles offrent effectivement aux praticiens de la santé publique du Canada un contexte sur lequel s’appuyer à l’avenir pour prendre des décisions en termes d’interventions et de collaborations. Il importe de tenir compte de la nette corrélation entre, d’une part, l’augmentation du budget en santé publique et les améliorations dans l’organisation du système de santé et, d’autre part, de meilleurs résultats de santé dans les populations. Il faut en outre se poser des questions sur l’incidence des perpétuels changements dans les systèmes de santé publique du Canada sur l’équité en santé.

Prochaines étapes

La Santé publique dans le context du renouvellement du sysème de santé au Canada

La Santé publique dans le context du renouvellement du sysème de santé au Canada (2019)

Au beau milieu des incessants renouvellements du système de santé publique du Canada, l’Association canadienne de santé publique (ACSP) a publié un document d’information et un énoncé de position sur l’état de la santé publique. Dans ses deux documents, l’Association offre une série de recommandations sur trois plans différents, soit : recherche et développement; organismes gouvernementaux et autorités sanitaires; et professionnels de la santé publique. Parmi ses, recommandations, elle souligne l’importance d’évaluer le rendement du capital investi dans les interventions et d’intégrer l’approche de la « santé dans toutes les politiques ».

Les professionnels de la santé publique peuvent soutenir l’ACSP et l’association de santé publique de leur province respective ou de leur territoire respectif en étant membres et en contribuant aux énoncés de position. Ils n’auront ensuite qu’à répondre à l’invitation à s’exprimer lancée par leur association. Nous les encourageons tous aussi à faire connaître les conclusions de notre revue rapide et à souligner le peu de données probantes canadiennes au sujet de l’incidence de la réforme de la santé publique sur les résultats de santé dans les populations du pays. 

Les associations provinciales et territoriales peuvent élaborer leurs propres énoncés de position à la lumière de leur contexte respectif. Les exemples tirés de la situation dans leur région permettront aux professionnels de la santé publique de mieux en saisir les tenants et les aboutissants et de passer à l’action.

Puisque nous sommes en pleine période électorale, nous avons la possibilité d’intervenir auprès des politiciens et des candidats aux élections. Prenons le temps de poser des questions à nos candidats au sujet de leur position quant aux sempiternels changements dans le système de santé publique.

Il faudrait en bout de piste que des recherches soient menées sur les effets que la réforme des systèmes de santé du Canada a produits et continue de produire sur les résultats de santé dans les populations et sur les mesures qu’il serait possible de prendre pour protéger le système de santé publique des changements et des restructurations politiques[6],[9].

Sonder les professionnels de la santé publique – un impératif

Il est en outre nécessaire pour les décideurs et les responsables de l’élaboration des politiques de sonder les professionnels de la santé publique, parce que ceux-ci sont d’importantes parties prenantes à l’élaboration des cadres organisationnels et des structures de reddition de compte. Les données probantes montrent hors de tout doute l’importance d’offrir à ces professionnels le perfectionnement voulu pour qu’ils soient mieux en mesure de plaider en concertation avec les acteurs d’autres secteurs et d’autres systèmes pour des services sociaux dotés des ressources suffisantes pour atteindre l’équité en santé.

Notre revue rapide contribue à pallier le manque de données probantes concernant la réforme de la santé publique au Canada. Nous espérons qu’elle favorisera un dialogue constructif entre les décideurs et les professionnels de la santé publique au sujet des prochaines mesures à prendre pour faire évoluer la santé publique au Canada.

 

 

Photo : Clay Banks

Références bibliographique

[1] Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS). (2015). Profil structurel de la santé publique au Canada [Internet]. Montréal (Québec) : CCNSPP [cité le 22 avril 2018]. À récupérer de http://www.ccnpps.ca/fr/profilstructurel.aspx.

[2] Erwin, P.C., S.B. Greene, G. P. Mays, T.C. Ricketts, et M.V. Davis. (2011). The association of changes in local health department resources with changes in state-level health outcomes. American Journal of Public Health. Vol. 101, no 4, p. 609-615.

[3] Erwin, P.C., G.P. Mays, et W.J. Riley. (2012). Resources that may matter: the impact of local health department expenditures on health status. Public Health Reports. Vol. 127, p. 89-95.

[4] Mays, G.P., et S.A. Smith. (2011). Evidence links increases in public health spending to declines in preventable deaths. Health Affairs. Vol. 30, no 8, p. 1-9.

[5] Singh, S.R. (2014). Public health spending and population health: a systematic review. American Journal of Preventive Medicine. Vol. 45, no 5, p. 634-640.

[6] Guyon, A., et R. Perreault. (2016). Public health systems under attack in Canada: evidence on public health system performance challenges arbitrary reform. Canadian Journal of Public Health. Vol. 107, no 3, p. e326-e329.

[7] Thomson, D.R., C. Amoroso, S. Atwood, M.H. Bonds, F.C. Rwabukwisi, P. Drobac, et coll. (2017). Impact of a health system strengthening intervention on maternal and child health outputs and outcomes in rural Rwanda 2005-2010. BMJ Global Health. Vol. 3, no 2, p. 1-11.

[8] Bambra, C., K. Garthwaite, et D. Hunter. (2014). All things being equal: does it matter for equity how you organize and pay for health care? A review of the international evidence. International Journal of Health Services. Vol. 44, no 3, p. 457-77.

[9] Strosher, W., M. MacDonald, et T. Hancock. (2012). (2012). Advancing public health systems and services research in Canada: developing a pan-Canadian agenda. Proceedings from the Canadian Public Health Systems and Services Research Think Tank, Montréal, Québec, May 26 & 27, 2011. [Endroit inconnu]; 2012. À récupérer de https://www.uvic.ca/research/groups/cphfri/assets/docs/PHSSR_Think_Tank_report_Final.pdf (en anglais)

Balises

Politiques publiques et la santé, Leadership et renforcement des capacités, Bureau de la santé publique / régie régionale de la santé

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

* indicates required
Je souhaite recevoir des mises à jour par e-mail sur: