Show Navigation

Blogue: Compétences culturelles

La sécurité culturelle : vitale à la santé des Autochtones

Je passe par ce blogue pour parler de quelques concepts abordés lors d’un webinaire offert récemment par le CCNDS. Il y était question de promotion de la santé autochtone et du lien entre ces concepts et les idées lancées lors d’un atelier sur la sécurité culturelle et les Autochtones dans le cadre de The Ontario Public Health Convention (TOPHC) 2018. Je suis une femme blanche issue du peuple colonisateur. Je vis et je travaille à Waterloo (Ontario), une ville située dans la concession de Haldimand, le territoire traditionnel des peuples attawandaron (Neutres), anishinabé et haudenosaunee.

Les Premières Nations agissent sur les déterminants sociaux de la santé : réflexions sur Santé publique 2017

J’ai participé à la conférence Santé publique 2017 qui a eu lieu l’été dernier à Halifax, en Nouvelle-Écosse (c’est-à-dire à Mi’kmaki, sur le territoire ancestral et non cédé du peuple micmac). Plusieurs publications de la First Nations Health Directors Association (FNHDA) de la Colombie-Britannique ont retenu mon attention. J’ai aussi trouvé très intéressante une autre publication présentée par l’Association et intitulée Social Determinants of Health Discussion Guide (en anglais). Ce guide de discussion a été produit par le First Nations Health Council (FNHC) de la Colombie-Britannique.

Symposium: Décoloniser nos relations grâce à la bienveillance latérale

Lors d’un symposium tenu dans le cadre de Santé publique 2017, on nous a expliqué le concept de bienveillance latérale – mise à l’essai délibérément par les collectivités autochtones pour combattre la violence latérale vécue par suite de la colonisation au Canada.

Application des connaissances autochtones et modes d’acquisition du savoir autochtone — ce qu’ils veulent dire pour la SP?

L’application des connaissances autochtones est un concept de première importance en santé publique. La récente conférence annuelle de l’Association canadienne de santé publique (ACSP) a comporté de nombreuses séances qui ont mis l’accent sur le fait que l’application, les méthodes, les conclusions, les hypothèses et l’intégrité des recherches se verraient toutes améliorées si on considérait l’application des connaissances d’un point de vue autochtone.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

* indicates required
Je souhaite recevoir des mises à jour par e-mail sur: