Show Navigation

Blogue: {init_title_fr}

Le personnel du CCNDS souscrit au principe d’antiracisme grâce à un dialogue éclairé : deuxième de deux parties

Notre équipe du Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé (CCNDS) s’est lancée dans une démarche à long terme afin de faire du CCNDS une organisation antiraciste. Dans ce blogue, je décris notre méthode de discussion en groupe et je donne les grandes lignes de séances tenues entre juin 2017 et janvier 2018. Voir le premier blogue intitulé « Le personnel du CCNDS souscrit au principe d’antiracisme grâce à un dialogue éclairé : premier de deux parties » à titre d’introduction à ce deuxième texte.

Le personnel du CCNDS souscrit au principe d’antiracisme grâce à un dialogue éclairé : première de deux parties

Au cours de l’été et de l’automne 2016, le Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé (CCNDS) a amorcé une démarche auprès de l’ensemble de son personnel pour qu’il souscrive au principe d’antiracisme. Dans mon premier blogue « Devenir antiraciste » paru en mars 2017, je signale l’intention du CCNDS de tenir des séances de conscientisation mensuelles, et je décris la méthode de discussion The Circle Way [5] (en anglais) que nous avons décidé d’adopter. Mes blogues de cette année font état de nos discussions et des ressources que nous avons utilisées pour nous aider dans notre démarche.

Plénière de Santé publique 2017 : Le racisme dans la société

L’une des façons que peuvent employer les organismes de santé publique pour démanteler le racisme consiste à encourager la conversation sur les mécanismes d’expression de l’iniquité raciale dans les arènes sociale, scientifique et législative. C’est dans cet esprit que j’ai animé la séance plénière de clôture lors de la rencontre annuelle en santé publique au Canada : Santé publique 2017. La rencontre a eu lieu à Halifax (N.-É.), plus précisément à Mi’kma’ki, le territoire ancestral et non cédé du peuple micmac.

Symposium: Décoloniser nos relations grâce à la bienveillance latérale

Lors d’un symposium tenu dans le cadre de Santé publique 2017, on nous a expliqué le concept de bienveillance latérale – mise à l’essai délibérément par les collectivités autochtones pour combattre la violence latérale vécue par suite de la colonisation au Canada.

Application des connaissances autochtones et modes d’acquisition du savoir autochtone — ce qu’ils veulent dire pour la SP?

L’application des connaissances autochtones est un concept de première importance en santé publique. La récente conférence annuelle de l’Association canadienne de santé publique (ACSP) a comporté de nombreuses séances qui ont mis l’accent sur le fait que l’application, les méthodes, les conclusions, les hypothèses et l’intégrité des recherches se verraient toutes améliorées si on considérait l’application des connaissances d’un point de vue autochtone.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

* indicates required
Je souhaite recevoir des mises à jour par e-mail sur: