Show Navigation

Collection de ressources

La santé publique a la parole : Intersectionnalité et équité en santé

En partenariat avec le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS), le CCNDS a réuni un petit groupe de praticiennes et de chercheuses de la santé publique pour échanger des points de vue sur la pertinence et l’application de l’intersectionnalité en santé publique. L’intersectionnalité se veut un modèle d’analyse ou une perspective qui permet de reconnaître que des facteurs multidimensionnels et entrecroisés exercent une influence sur la santé, par exemple la race, la classe sociale, le revenu, l’éducation, l’âge, la capacité, l’orientation sexuelle, la situation d’immigré, l’ethnicité, l’appartenance autochtone et l’emplacement géographique.

Cette ressource résume l’échange tenu en octobre 2015 et animé par Sume Ndumbe-Eyoh, spécialiste du transfert des connaissances au CCNDS, avec les personnes suivantes :

  • Anna Travers, directrice, Santé arc-en-ciel Ontario
  • Samiya Abdi, consultante en promotion de la santé, Promotion de la santé, prévention des maladies chroniques et des traumatismes, Santé publique Ontario
  • Dre Olena Hankivsky, professeure et directrice, Institute for Intersectionality Research and Policy, Université Simon Fraser
  • Val Morrison, agente de recherche, CCNPPS

Les participantes ont discuté de leur compréhension de l’intersectionnalité et comment on l’applique à l’heure actuelle dans les pratiques, les politiques et les travaux de recherche axés sur l’équité en santé et les déterminants sociaux de la santé. Elles ont ciblé les lacunes et les possibilités pour mieux intégrer l’intersectionnalité dans divers aspects des activités de la santé publique axées sur l’équité. 

Servez-vous de cet outil pour :

  • Repérer les possibilités d’intégrer l’intersectionnalité dans les pratiques, les politiques et les travaux de recherche en santé publique;
  • Élaborer  des programmes et des politiques axés sur les multiples structures du pouvoir et les facteurs défavorables;
  • Concevoir des activités de formation à l’intention du personnel.

Référence bibliographique :

Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé et Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé. (2016). La santé publique a la parole : Intersectionnalité et équité en santé. Antigonish (N.-É.) et Montréal (Qc) : auteurs.

Balises: Santé autochtone , Accès aux services de santé , Évaluation et rapports , Communication , Engagement communautaire , Compétences et normes organisationnelles , Travaux essentiels en matière d’équité en santé , Développement de la petite enfance , Santé environnementale , Évaluation , Sécurité alimentaire , Littératie en santé , Politiques publiques et la santé , Iniquité salariale , Maladies infectieuses , Action intersectorielle , Concepts clés , Application des connaissances , Leadership et renforcement des capacités , Méthodes et outils , Modification et orientation des interventions , Établir des partenariats , Analyse des politiques , Bureau de la santé publique / régie régionale de la santé , Racisme - racialisation , Sexe et genre , Statut socioéconomique , Conditions de travail

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi