Show Navigation

Ateliers et activités

Webinaire : Disrupting the colour-coded labour market: Implications for public health organizations (déstructuration du code de couleurs du marché du travail : Implications pour les organismes de santé publique)

Le webinaire s'est déroulé en anglais. Cliquez ici pour accéder à l'enregistrement (en anglais).

La santé des collectivités dépend de multiples facteurs, dont les principaux sont le racisme systémique, l’emploi et le revenu. Quelle est la corrélation entre racisme et travail?

Le « code de couleurs » du marché du travail canadien fait en sorte que les iniquités de race et de genre persistent sur les plans de l’emploi et du revenu. Tout au long du cycle de l’emploi (p. ex. type de poste, recrutement, embauche, rétention et promotion), le racisme systémique vient exacerber les iniquités de race et de genre en matière d’emploi et de revenu.


Iniquités raciales dans le secteur public

Les organismes du secteur public, y compris ceux de la santé publique, sont à même de jouer un rôle dans l’évaluation et l’élimination des iniquités raciales associées à l’emploi, à commencer par leur lieu de contrôle le plus direct : leur propre cour. Ils peuvent ainsi tout de suite utiliser des pratiques d’emploi équitables du point de vue racial.

Il existe des stratégies de changement organisationnel positif et de pratiques de travail positives qui permettent d’agir directement sur le racisme et d’améliorer les perspectives de travail et de revenu. Quelques organismes du secteur public en ont d’ailleurs déjà fait usage.


Changement dans les organismes de santé publique

À titre d’employeur, les organismes de santé publique doivent réfléchir aux processus entourant leurs politiques sur l’emploi, par exemple, en ce qui a trait à l’équité en matière d’emploi et aux lois anti-discrimination.


Ce webinaire sert à :

  • discuter de la relation entre le racisme, l’emploi et le revenu en tant que déterminants de la santé;
  • communiquer l’état de la situation au Canada;
  • parler de ce que peuvent faire les organismes de santé publique pour réduire les iniquités raciales en matière d’emploi, en commençant par passer eux-mêmes « de la parole aux actes ».


Conférencières :

Sume-Ndumbe-Eyoh  
Sume Ndumbe-Eyoh, spécialiste principale du transfert des connaissances, CCNDS Dre Fareen Karachiwalla, médecin hygiéniste adjointe, Santé publique, Direction des services communautaires et de santé, Municipalité régionale de York  


Ressources connexes :

Le racisme et l’équité en santé : Parlons-en Principales ressources en santé publique pour agir contre le racisme : Une liste de lectures essentielles Persistent Inequality Ontario’s Colour-coded Labour Market

Cliquez ici pour accéder à l'enregistrement (en anglais)

  • Animateurs:
  • Dre Fareen Karachiwalla, 
  • Sume Ndumbe-Eyoh
    Sume Ndumbe-Eyoh

    Sume Ndumbe-Eyoh , MHSc

    Spécialiste principale du transfert des connaissances

    Sume Ndumbe-Eyoh a cumulé beaucoup d’expérience professionnelle au sein d’organismes locaux, provinciaux et internationaux dans les domaines suivants : changement et développement communautaire et organisationnel axés sur l’équité, sensibilisation à la justice sociale, prévention du VIH/sida, recherche, application des connaissances, évaluation et droits de la femme . Elle a contribué au travail d’équipe au sein du Centre de formation et de consultation de Stratégie Ontario sans fumée, de la Regional Diversity Roundtable, du Ontario HIV Treatment Network, du Southern African AIDS Trust et du Centre for Social Justice. Sume détient une maîtrise en sciences de la santé, en promotion de la santé et en santé globale de l’Université de Toronto. 

    seyoh@stfx.ca

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

* indicates required
Je souhaite recevoir des mises à jour par e-mail sur: