Show Navigation

Collection de ressources

Une approach intersectorielle pour améliorer la LITTÉRATIE EN SANTÉ des Canadiens et Canadiennes

Par littératie en santé, on entend la capacité d’obtenir et de comprendre l’information nécessaire pour gérer sa propre santé sur une base quotidienne (p. 3 dans le document anglais). Selon le Conseil canadien sur l’apprentissage, au Canada, environ 60 % des adultes (âgés de 16 ans et plus) et 88 % des aînés (âgés de 65 ans et plus) ont un niveau de littératie en santé limité. À mesure que vieillit la population et que se

multiplient les cas de maladies chroniques, le fardeau financier lié à ces statistiques s’accroîtra probablement aussi. Qui plus est, on observe plus souvent un faible niveau de littératie en santé dans certaines tranches de la population : les personnes plus âgées, les Autochtones, les nouveaux immigrants, les personnes peu scolarisées, les personnes qui maîtrisent mal le français ou l’anglais et les bénéficiaires de l’aide sociale. L’amélioration de la littératie en santé chez les personnes les moins en santé atténue les iniquités en santé.

La littératie en santé concerne les capacités individuelles et les systèmes. Les auteurs mettent au défi les fournisseurs de service de tous horizons de fournir de l’information sanitaire qui soit utile et facile à obtenir et à comprendre et d’encourager les gens à être proactifs et à demander ce dont ils ont besoin. Ils présentent dans leur document de discussion un cadre conceptuel exhaustif en vue d’améliorer la littératie en santé au Canada. Ils recommandent également des mesures à l’intention de cinq grands partenaires : les gouvernements, le secteur de la santé, le secteur de l’éducation, les milieux de travail et les entreprises ainsi que les organismes communautaires des paliers local, provincial, territorial et national. Le cadre conceptuel comprend trois volets : 1) élargir les connaissances sur les moyens efficaces d’améliorer la littératie en santé, 2) renforcer la conscientisation sur le sujet et la capacité des partenaires de tous les paliers à œuvrer favorablement pour la littératie en santé et 3) mettre en place l’infrastructure et les partenariats nécessaires pour réaliser les mesures proposées.

Utiliser cette ressource pour :
 

  • Alimenter la conversation et encourager les initiatives intersectorielles en matière de littératie en santé, que ce soit chez les praticiens, les chercheurs ou les responsables des politiques
  • Établir les priorités en matière d’amélioration de la littératie en santé au Canada
  • Discuter comment il serait possible d’appliquer ce cadre conceptuel à votre propre contexte
  • Contribuer à la recherche et à la pratique dans le domaine de la littératie en santé en faisant parvenir vos commentaires et vos idées à Irving Rootman, Ph. D.

Public Health Association of British Columbia. (2012). An inter-sectoral approach for improving health literacy for Canadians: A discussion paper. Victoria, BC: auteur. Récupéré du  http://www.phabc.org/userfiles/file/IntersectoralApproachforHealthLiteracy-FINAL.pdf (Traduction en français à paraitre sous peu.)

Balises: Littératie en santé , Action intersectorielle , Association de santé publique , Rapport/document

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

* indicates required
Je souhaite recevoir des mises à jour par e-mail sur: