Show Navigation

Parlons-en

L’équité en santé : Parlons-en

Le nouveau numéro de la série « Parlons-en » porte sur les principaux concepts d’équité en santé et sert à orienter la démarche de la santé publique pour atténuer les inégalités. Il remplace la première version produite sous le même titre en 2013.

Terminologie propre à l’équité en santé : Parlons-en

Le numéro de la série Parlons-en porte sur les principes fondamentaux d’une communication inclusive propre à l’équité en santé, l’enracinement du pouvoir et de la culture dans le langage et les termes plus respectueux et plus inclusifs à privilégier.

Repenser la répartition du pouvoir pour favoriser l’équité en santé : parlons-en

Le déséquilibre du pouvoir est une cause profonde des inégalités de santé. Le numéro de la série Parlons-en a pour objet de faciliter la reconnaissance et l’analyse du déséquilibre du pouvoir en santé publique. Des exemples de processus de mise en œuvre de stratégies propres à renforcer le pouvoir communautaire et aussi à limiter le pouvoir des personnes qui profitent des inégalités.

L’intersectionnalité : Parlons-en

L’intersectionnalité nous fait abandonner la vision unidimensionnelle de la discrimination et de la marginalisation au profit d’une vision fondée sur les racines multifacettes de l’injustice. Dans le document de la série « Parlons-en », les auteures expliquent ce qu’est l’intersectionnalité et ce que la notion implique en santé publique. Après avoir donné des précisions sur les façons d’éviter de diluer et de blanchir l’intersectionnalité, elles montrent les façons d’en appliquer les principes pour opérer un changement transformateur.

L’engagement communautaire axé sur l’équité en santé : Parlons-en

Ce numéro de la série Parlons-en porte sur l’engagement communautaire axé sur l’équité en santé. On y appelle à considérer les communautés comme des partenaires et des parties prenantes à la prise de décisions en santé publique. L’auteure explore les principales pratiques et mesures à mettre en place en santé publique pour bâtir la capacité de s’engager de manière authentique avec les membres des communautés qui vivent des iniquités.