Show Navigation

Ateliers et activités

Webinaire : Health equity in student research: Sexualized violence services and pandemic homelessness policy (équité en santé et recherche étudiante : services de soutien en cas de violences à caractère sexuel et politique de protection des populations itinérantes contre la pandémie)

Le webinaire s'est déroulé en anglais. Cliquez ici pour accéder à l’enregistrement (en anglais).

La recherche universitaire est souvent citée comme source d’information pour éclairer les mesures prises en santé publique pour favoriser l’équité en santé. Les travaux universitaires qui traitent avec lucidité des déterminants sociaux de la santé ne sont pas seulement le fruit de spécialistes ou d’étudiants de deuxième cycle. En effet, les programmes de premier cycle axés sur les déterminants sociaux de la santé et la justice sociale façonnent l’apprentissage des étudiants et des professeurs concernés. De plus, la demande pour ce genre de travail et la valeur qui y est accordée tend à augmenter.

Le soutien et l’encouragement relativement aux travaux de recherche menés au premier cycle et qui traitent explicitement de la question de l’équité en santé dans des disciplines et programmes divers est l’une des stratégies que les universités et autres établissements peuvent employer pour contribuer à la base de connaissances en santé publique. Une base de connaissances est essentielle pour orienter les démarches entreprises en santé publique pour réduire les iniquités vécues par divers groupes de population.

Le webinaire servira à explorer les moyens à mettre en place pour intégrer aux projets de recherche de premier cycle les approches de justice sociale, d’équité en santé et de santé publique et générer des données probantes utiles pour le domaine.

Nous présenterons les constatations des deux récents projets de recherche suivants :

  • au sujet de l’incidence des politiques de lutte contre la pandémie sur les populations itinérantes : comprendre les effets de la mise en œuvre des politiques de santé publique pour lutter contre la COVID-19 sur les organismes à but non lucratif, les professionnels de la santé publique et les services que ceux-ci assurent aux populations itinérantes en Nouvelle-Écosse;
  • au sujet des services de soutien et d’intervention offerts aux étudiants racisés en cas de violences à caractère sexuel : facteurs entravant ou facilitant l’accès aux services de soutien et d’intervention offerts aux étudiants racisés en cas de violences à caractère sexuel sur les campus universitaires au Canada.

Une discussion suivra les présentations afin d’aborder les expériences des étudiants de recherche par rapport à leur apprentissage des concepts d’équité en santé, à l’application qu’ils en font en recherche et l’incidence sur leur cheminement de carrière en soins infirmiers.

Le webinaire s’adresse aux universitaires, aux professionnels et aux autres personnes travaillant avec des étudiants de premier cycle, toutes facultés et disciplines confondues. Les constatations de recherche présentées se révéleront aussi utiles aux professionnels travaillant auprès des groupes racisés dans les services de soutien et d’intervention en cas de violences à caractère sexuel et ceux travaillant dans le domaine de la lutte contre la pandémie auprès des populations mal logées.


Les conférencières aborderont les sujets suivants :

  • les stratégies d’intégration des questions de justice sociale et d’équité en santé dans les projets de recherche de premier cycle;
  • les constatations de recherche sur la réduction des obstacles à l’accès aux services d’intervention et de soutien offerts aux étudiantes et les étudiants racisés en cas de violences à caractère sexuel;
  • les constatations de recherche sur les effets des politiques de lutte contre la pandémie sur la prestation des services offerts aux populations itinérantes.


Conférencières :

Dianne Oickle, spécialiste du transfert des connaissances, CCNDS Claire Joseph, inf. aut. Alexa Davis, inf. aut.

 

Ressources connexes :

Billet de blogue : Le marathon de l’équité en santé et de la santé publique : mon cheminement d’étudiante au baccalauréat (2017) Principales ressources de santé publique utiles pour les étudiants à la maîtrise en santé publique : liste de lectures essentielles (2018) Lignes directrices sur le soutien en santé mentale pour les femmes racisées à risque de violence fondée sur le genre durant la pandémie de COVID-19 (en anglais, avec résumé en français)
 
Pandemic planning and services that support people who are homeless (2020) (en anglais) Interim guidance for homeless service providers to plan and respond to coronavirus disease 2019 (COVID-19) (2020) (en anglais)  


Cliquez ici pour accéder à l’enregistrement (en anglais).

  • Animateur(s)/Animatrice(s) :
  • Claire Joseph, Alexa Davis, 
  • Dianne Oickle
    Dianne Oickle

    Dianne Oickle, M. Sc., B. Sc.

    Spécialiste du transfert des connaissances

    Dianne est diététiste et possède plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la santé publique en Ontario. Elle s’est surtout intéressée à la santé génésique et infantile dans un milieu rural éloigné où la clientèle très diversifiée se compose notamment d’adolescentes enceintes et de familles vivant dans la pauvreté. Au fil des ans, elle a été appelée à élaborer des lignes directrices cliniques à l’intention des professionnels de la santé, des programmes de formation de formateurs, des présentations publiques et des ressources éducatives, à travailler avec les médias d’information, les coalitions communautaires et les réseaux de soutien, à produire des documents destinés à la population et aux professionnels, de même qu’à participer à la planification, à l’instauration et à l’évaluation de programmes. Elle a par ailleurs enseigné des cours de nutrition aux étudiants en sciences infirmières, collaboré avec le réseau provincial afin de soutenir et de faire valoir le travail des diététistes dans le domaine de la santé publique en plus d’agir comme préceptrice d’une vingtaine d’étudiants en diététique et autres programmes. Dianne a obtenu son baccalauréat ès sciences en nutrition et en études de la consommation (maintenant appelé nutrition humaine) de l’Université St. Francis Xavier et sa maîtrise en nutrition de l’Université de la Saskatchewan.

    [email protected]

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

* indicates required
email_updates: